Le Présent Défini

24 août 2016

Romance sans paroles - Ménis Koumandaréas

Le Beau Capitaine (Ο ωραίος λοχαγός - 1982) Roman de Ménis Koumandaréas Traduction Michel Volkovitch Quidam éditeur, 2011       J’avais terminé La Femme du métro en bougonnant, perplexe devant ce roman estimé d’une foule de lecteurs, qui sonnait pourtant étrangement faux à mon oreille. Comme si l’auteur avait volontairement travesti un sujet personnel trop audacieux dans une histoire préfabriquée, simpliste, bridant sa plume pour s’en tenir à un exposé frigorifique, presque clinique d’une relation impossible.... [Lire la suite]
Posté par Kefalonia à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 août 2016

Cythère - un petit bout de paradis après Mylopotamos

Mylopotamos et Kato Chora nous avaient déjà mis des étoiles plein les yeux, c'est donc tout sourire que nous avons poursuivi la route qui descend vers la mer sur vingt bonnes minutes. Le paysage que l'on découvre peu à peu est sublime, même par temps couvert, lorsque le vent joue avec les plaques de brouillard qui cachent et révèlent tour à tour une côte très découpée. Les rafales, mais aussi les stigmates des derniers incendies ont arasé la végétation qui renaît peu à peu de ses cendres sur ce sol aride. Un petit chemin qui court... [Lire la suite]
Posté par Kefalonia à 23:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 août 2016

Paysage dans le brouillard

Le seul héritage (Η μόνη κληρονομιά - 1974) Recueil de nouvelles de Yórgos Ioánnou* Traduction Ismini Vlavianou Éditions La Différence     Certains écrivains sont un peu bancals, jetés entre deux mondes, deux cultures, deux langues, bercés de récits d'une terre perdue et d'un insupportable exil. Né en 1927 à Thessalonique, héritier d'une famille chassée de Thrace orientale, Yórgos Ioánnou grandit au milieu des déracinés sans le sou, encaisse la Deuxième Guerre mondiale, l'Occupation, enfin une guerre... [Lire la suite]
Posté par Kefalonia à 22:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 juillet 2016

Cythère - villages de l'intérieur

Mitata - Potamos - Mylopotamos   Contrairement aux îles enlaidies par le béton, Cythère garde, sagement indemnes de nouvelles constructions modernes, ses villages séculaires ; on retape, on préserve, on embellit, on agrémente. Les petites routes sont parsemées de ces hameaux au naturel, où les horloges ne sont pas pressées d’avancer, toujours rythmées par un tempo bien lent. L’île est biffée d’une route Nord-Sud, coupée à angle droit en son milieu par une deuxième, qui part à l’Est vers le port de Diakofti. Ces deux routes très... [Lire la suite]
Posté par Kefalonia à 23:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 juillet 2016

Un autre été grec

Avant que la ville brûle  (Στου Χατζηφράγκου - 1962) Roman de Cosmas Polìtis Traduction Michel Volkovitch Éditions Publie.net, 2016      Avant propos : - la lecture est facilitée si on s'est plongé d'ABORD dans la postface du traducteur. - manque une bonne carte de la ville pour s'y retrouver ; vous la trouverez à la fin de ce post.   Ce livre, je viens d’en terminer la quatrième lecture ; rares sont les romans qui supportent les visites prolongées. Mais certains engendrent cette dépendance, ce... [Lire la suite]
Posté par Kefalonia à 13:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 juillet 2016

Cythère - des ruines et du vent

Si pour beaucoup de voyageurs, la seule évocation du mot Grèce allume des images de petites maisons cubiques blanches noyées sous les bougainvilliers, mes rêveries toutes personnelles me renvoient plutôt désormais vers des cités de pierre endormies. Cythère en porte deux, l’une byzantine (Paléochora ou Paliohora), l’autre vénitienne (Kato Chora). Elles restent les deux plus fortes images du séjour, aussi mémorables qu’a pu l’être Vathia, dans le Magne. Nous les avons arpentées sous une météo chagrine - ciel bouché et morose -,... [Lire la suite]
Posté par Kefalonia à 00:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 juin 2016

Un petit air de Grèce par ce temps pourri...

Pas d'Athènes et de Skyros avant dix longues semaines... de quoi déprimer dans un Paris saturé d'eau, aussi terreux et venteux qu'un beau matin de novembre. C'est peu dire qu'on avait comme un besoin soudain d'entendre d'autres refrains que les rincées sur les carreaux ! Alors ce soir, direction le Chat Noir*, pour un aparté grec, une soirée à la gloire du rébétiko, dont l'âge d'or remonte à l'entre deux guerres; que cela nous  a fait du bien... Je fus d'abord surprise de découvrir que le répertoire allait être un petit peu... [Lire la suite]
Posté par Kefalonia à 23:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 juin 2016

Γνωθι σεαυτόν

  La fiancée de l’an passé  (Περσινή αρραβωνιαστικιά - 1984), nouvelles de Zyrànna Zatèli Traduction Michel Volkovitch Éditions Le Passeur, 2003 (aujourd'hui épuisé - je l'ai trouvé d'occasion) - disponible désormais chez publie.net Débouler en littérature avec un recueil de nouvelles aussi hardi et singulier est un coup de maître. Née en Grèce du Nord en 1951, d’abord comédienne puis romancière, Zyrànna Zatèli impose dès son premier livre un talent inouï, avec aplomb, maestria et une originalité incontestable. Ce qui... [Lire la suite]
Posté par Kefalonia à 23:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 juin 2016

Cythère - sublime Avlemonas !

L’un des nombreux avantages à arpenter la Grèce hors saison, est de pouvoir partir mains dans les poches, le nez au vent et vous arrêter là où le coup de cœur vous tombe dessus. Et pour nous, ce fût le petit village d’Avlemonas, tout au bout d’une route qui trace jusqu’à la pointe Est de l’île. Considéré comme l’un des plus jolis endroits de Cythère, je certifie que cette réputation n’est en rien usurpée. La beauté du site, dans une région restée vierge de toute construction, est tellement manifeste, tellement perceptible, qu’on ne... [Lire la suite]
Posté par Kefalonia à 00:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 juin 2016

Embarquement pour Cythère - Introduction

Aphrodite y aurait vu le jour, Hugo, Nerval, Baudelaire et Verlaine l’ont chantée, Watteau l’a peinte… et pourtant, si l’île fait partie de notre imaginaire collectif, elle est très injustement méconnue. Quatre pauvres pages dans le Routard, pas de guide en français, elle reste le petit caillou isolé tout seul au Sud du Péloponnèse, le galet posé à la croisée des trois mers, Égée, Ionienne et Crétoise. Rattachée administrativement à l’Attique, elle fait pourtant partie de l’Heptanèse - les sept îles ioniennes. Bref, on ne sait pas... [Lire la suite]
Posté par Kefalonia à 23:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 mai 2016

Athènes en mai, avant Cythère

  Nous avons toujours une appréhension en atterrissant à Athènes : état des lieux, température du climat social,  ambiance, tension ou apathie... Si janvier avait tout du naufrage, en mai on sauve les meubles et les apparences pour la saison touristique ; les migrants ont été déplacés de la place Victoria vers les camps de rétention et les manifestations se font plus rares. Les derniers soubresauts d'une opposition à la politique imposée par la Troïka engendrent des grèves sporadiques des transports et c'est à peu... [Lire la suite]
Posté par Kefalonia à 23:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 mai 2016

Trois mois de la vie d'une femme

La Femme du métro (Η κυρία Κούλα - 1978), court roman de Ménis Koumandaréas* Traduction Michel Volkovitch Quidam éditeur, 2010   J’aurais tant aimé partager l’enthousiasme général, m’inscrire dans le cercle des amoureux de madame Koula, être touchée par cette histoire toute simple qui a visiblement ému tant de lecteurs et de critiques ; peine perdue, je reste obstinément à la porte. J’ai beau lire et relire ces cinquante-quatre pages, la magie n’opère pas, je baille totalement détachée, insensible à cette brève rencontre... [Lire la suite]
Posté par Kefalonia à 00:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,